Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Motoneige Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

Il y a plusieurs années que le monde journalistique demandait une motoneige Ski-Doo turbocompressée, 2019 fut la saison charnière où notre manufacturier québécois a pris d’assaut la catégorie des motoneiges suralimentées.  Pas de doute, la conjoncture du marketing et du développement ont travaillé de concert pour en arriver à un produit ayant une place de choix dans l’industrie.  Avec certitude on peut dire mission accomplie!

Grâce au Groupe Contant.ca, nous avons eu l’opportunité de rouler avec un Renegade XRS 900 ACE Turbo pour la saison.  Ayant pratiquement 2000 kilomètres au compteur, vous trouverez dans la suite un bon résumé de son comportement et de ses performances.

Performance

La première question sur les lèvres de plusieurs amateurs croisés dans les sentiers est sans contredit la performance. Comme d’autres manufacturiers, BRP a sous-estimé la puissance de leur bolide, plusieurs tests sur les dynamomètres ont été publiés, et tous ont fait osciller la lecture dans les alentours de 160 chevaux, soit 10 de plus que les 150 annoncés.  Rien de mieux pour faire sourire les amateurs…

Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai
Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

Mais qu’en est-il vraiment? Après tout, l’important est de répondre à votre propre besoin, et surtout d’y retrouver un plaisir de conduite qui va satisfaire son propriétaire, et je crois que c’est le cas de la majorité. Aucun doute le 900 ACE Turbo est agréable en sentier, le point de mire des ingénieurs était de produire un véhicule quatre temps performant qui serait agréable au niveau de la réponse offrant de bonnes performances d’un coin à l’autre. D’où l’utilisation d’un turbocompresseur plus petit qui est plus facile à activer en rotation. Sans entrer dans les détails, un turbo puise son énergie de l’échappement, la poussée des gaz d’échappement propulse la turbine qui permet de pousser de l’air frais sous pression dans l’admission.

Donc, plus les turbines sont grosses, plus ils vont pousser de la pression, mais plus ils vont avoir besoin d’énergie et de temps pour monter en révolution, de là provient le temps de latence ou communément appelé le “LAG“ qui fait en sorte que la puissance n’est pas instantanée comme sur un deux temps par exemple. Le turbo du 900 ACE étant relativement petit, il atteint le maximum de poussée en un temps beaucoup plus court qu’une plus grosse turbine, ce qui, disons-le, augmente le plaisir de conduite. Dans le cas d’un départ arrêté à pleine puissance, le délai de réaction est relativement court mais facilement perceptible, ce qui est tout à fait normal. Par contre, c’est en reprise lors de sortie de virage que son comportement diffère des motoneiges munies de plus gros turbo, le petit délai fait pratiquement office de contrôle de traction, évitant à la chenille d’échapper de façon instantanée lors d’une reprise à plein régime. En une fraction de seconde, le moteur livre sa pleine puissance offrant une belle sensation au pilote, ce facteur constituait dès le tout début du projet le premier but à atteindre dans le cadre du développement d’un moteur turbocompressé par notre manufacturier québécois.

Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai
Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

Gen 4 vs moteur 4 temps…

Bien que la performance du nouveau quatre temps était un incontournable de notre essai, il ne fallait surtout pas oublier ce qui à mes yeux semble une amélioration remarquable en sentier : l’harmonie entre le poids du moteur quatre temps et la synergie de conduite du châssis Gen 4. En sentier, il n’est pas toujours simple d’avoir le bon compromis entre la réaction en virage souhaité et le confort. Pour ceux comme moi, qui aiment un devant continuellement soudé au sol, ce qui veut dire une bonne traction des skis même en accélération en sortie de virage, l’ajout du moteur 4 temps plus lourd facilite l’atteinte de bon résultat. Avec quelques ajustements simples au niveau de la suspension, les skis demeurent vraiment soudés au sol en tout temps, ce qui rend la motoneige beaucoup plus prévisible en virage. Les blocs de transfert jouent un rôle primordial au niveau de la stabilité, plus vous diminuez le jeu entre le bloc et son point d’appui sur le bras, moins la motoneige va se soulever de l’avant en accélération. Dans mon cas, je suis allé au maximum, soit en position 4. (Photo : )

Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai
Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

Notre XRS est muni de la chenille Ice Ripper 1,25’’, des skis Pilot TS à lames ajustables jumelés aux ajustements rapides de la suspension arrière Quick Adjust situés sur les marchepieds. Il est indispensable de prendre quelques lignes pour élaborer sur les skis…
La quille des skis Pilote TS est plus carrée et plus agressive que celle du Pilote 5.7. En virage, elle offre une meilleure adhérence et procure une réaction plus rapide dans certaines conditions. Et si le besoin d’avoir plus d’adhérence se fait sentir, il suffit de sortir les lisses ajustables. En condition de sentier durci, on observe un léger louvoiement, ce qui est normal avec un ski à lisse simple sans aucun ajout de correction.

Si votre motoneige n’est pas équipée de ces options, donc munie des skis Pilote 5.7, il faudra possiblement penser à d’autres options comme diminuer la course de la suspension en partie centrale de la motoneige, pour obtenir un effet similaire.

Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai
Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

Comme mentionné, la XRS vient avec une multitude d’ajustements pour rejoindre les goûts de tous, c’est également le cas au niveau du confort, les amortisseurs KYB Pro40 sont conçus pour des conditions extrêmes, pour une utilisation en sentier qui nécessite parfois plus de souplesse, on peut effectuer quelques ajustements. Pour augmenter la souplesse des amortisseurs arrière, j’ai diminué la résistance interne en dévissant la vis d’ajustement située sur la bombonne externe de l’amortisseur (Photo : ) . Ceci permet un mouvement plus rapide de l’amortisseur dans les petites bosses pour plus de confort, pour ma part, j’ai dévissé totalement, allez-y progressivement pour trouver votre ajustement.

Consommation

Quel point difficile à aborder! La consommation d’une motoneige dépend de tellement de facteurs qu’il est très difficile de généraliser sur des chiffres. Je peux facilement effectuer le même trajet de deux façons différentes et observer plusieurs litres aux cent kilomètres de différences selon ma façon et vitesse de conduite. Cependant il n’y a rien de plus objectif que d’avoir une autre motoneige en comparaison, ma partenaire de randonnée avec qui je roule des milliers de kilomètres par hiver conduit une Renegade Backcountry 850 2019. Après plus de 1500 kilomètres à rouler ensemble, peu importe notre style de conduite, c’est-à-dire en randonnée relax à plusieurs ou de façon beaucoup plus agressive, la différence observée demeure toujours la même, le 900 ACE Turbo consomme en moyenne environ 5% de moins que la 850. Pour mettre en chiffre, si le 900 AceTurbo consomme 19 litres, le 850 va osciller autour de 20 litres. Le 850 est reconnu pour être relativement plus économique que ses comparables dans l’industrie, ce qui confère au 900 Ace Turbo une très bonne consommation d’essence.

Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai
Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

Pour ceux qui en voudrait un peu plus côté puissance, déjà plusieurs compagnies offrent des programmations augmentant la puissance du bolide, mais attention, soyez informé qu’une programmation entraîne l’annulation de la garantie…

Le Renegade XRS 900 ACE Turbo est vraiment un bolide amusant. Après quelques ajustements, j’ai retrouvé un bon niveau de confort tout en conservant une tenue de route vraiment à la hauteur des attentes de ce type de véhicule. Malgré son poids plus élevé, il demeure très agréable à pousser dans les bosses, et conserve un excellent niveau d’agilité.
Pour ce qui est du rangement, outre le compartiment à l’avant du guidon de petite taille, on retrouve de l’espace sous le siège permettant un peu d’espace de ce côté. Et bien sûr, il est possible d’y ajouter toutes les combinaisons d’accessoires “Linq“ en option qui viennent vraiment simplifier le transport de bagages sur votre motoneige.

La motoneige vous sera livrée avec une prise de visière électrique de série et un reculon entièrement manuel, c’est-à-dire actionné via un bras manuellement.

Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai
Ski-Doo Renegade XRS 900 ACE Turbo 2019 Essai

La XRS est la version Snocross de Ski-Doo, si vous êtes du style long voyage ou assez frileux, vous devrez penser à modifier la hauteur du parebrise qui d’origine est inexistant. Prévoyez également quelques dollars additionnels pour l’ajout de rétroviseurs afin d’être légal dans nos sentiers québécois.

Comme à l’habitude chez Ski-Doo, la finition et l’agencement des pièces de carrosserie est irréprochables. Les panneaux latéraux sont faciles et rapides d’utilisation. Lorsqu’enlevés, ils offrent un bon dégagement pour la maintenance. Et que dire des couleurs, gris argenté et orange, vraiment bien réussi !!

Merci spécial au groupe Contant.ca pour l’essai long terme de la Renegade XRS 900 Ace turbo 2019.

- Publicité -

Stéphane Mivillehttps://www.passionmotoneige.com
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -