Accueil Actualité Evénements Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition

Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition

Le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt est une institution depuis 37 ans maintenant. Réduit en chiffres, c’est 30,000 visiteurs, 273 pilotes, 171 départs, 26 catégories, 300 bénévoles, 23 heures de courses.

Mais c’est plus que ça, c’est un événement où tout le monde porte un habit de motoneige. C’est le culte du Ski-Doo dans le berceau de Joseph-Armand Bombardier. Et en parlant de berceau, les familles étaient bien présentes avec les enfants emmitouflés qui bénéficiaient de jeux comme une immense glissoire et des feux ou un chapiteau couvert pour se réchauffer.

Nos voisins reconnaissent l’importance du Grand Prix. L’American Snowmobiler Magazine a nommé le GPSV comme l’une des dix courses de sports motorisés à voir dans une vie sur la planète !

L’événement est d’ailleurs inscrit au calendrier de la coupe du championnat américain d’ovale sur glace USSA ProStar Cup, ce qui permet d’étoffer le plateau de pilotes avec ces motoneiges très spéciales. En effet, ces bolides ne se trouvent pas chez le concessionnaire. Le châssis est fabriqué spécialement, avec comme particularité d’être étudié pour tourner uniquement sur la gauche, dans le sens de l’ovale.

Avouons-le, mon Onc’ Jacques (Villeneuve) apportait beaucoup à l’événement. On s’en rend compte maintenant, et il faut lui rendre cet honneur. La relève est présente au Québec avec Sabrina Blanchet #79et Steven Marquis #37. Les deux courent dans la catégorie reine, le Pro Champ Ovale. Sabrina Blanchet a de qui tenir, c’est la petite fille de Gaston Ferland, un co-équipier d’Yvon Duhamel, avec qui il a fait les belles heures des courses au Canada et USA. Gaston est membre du Temple de la Renommée de la motoneige et a établi un record du monde en 1979, avec une vitesse de 139 milles à l’heure !

Sabrina a gagné en semi-pro champ le vendredi, puis a terminé au 7ème rang le samedi et le dimanche dans le Pro Champ. Elle reconnait que cela a été une fin de semaine avec des hauts et des bas : «J’ai commencé très fort pour aller chercher la victoire vendredi en Semi-pro champ ! Samedi et dimanche en classe Pro-champ j’ai eu quelques ennuis mécaniques qui m’ont un peu fait perdre les réglages, mais j’ai réussi quand même à me qualifier en 8ème place les deux jours pour terminer au 7ème rang le samedi et le dimanche. Je suis quand même satisfaite de mes résultats même si j’aurais voulu plus.»

Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition
Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition

En ovale, l’autre représentant québécois était Steven Marquis. Il a eu pas mal de problèmes mécaniques cette fin de semaine. Son Ski-Doo était à peine remonté après un accident à Boonville. Quand ce n’était pas le châssis, c’était le moteur qui faisait défaut. Il a dû se contenter de la 8ème place le dimanche en Pro-Champ, mais il a sauvé l’honneur en Semi-Pro Champ avec une deuxième place, le dimanche également.»

Aux avant-postes, Gunnar Sterne #220, un pilote originaire de l’Illinois est le grand vainqueur en Pro Champ. Il a tout remporté du vendredi au dimanche et il est monté sur la plus haute marche du podium. Pour la grande finale du dimanche, Blaine Stephenson #102 du Minnesota et Colt Dellandrea #53 de l’Ontario sont arrivés respectivement aux deux autres places du podium.

Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition
Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition

En Semi-Pro Champ, Danick Lambert #3 a remporté la finale du samedi, gagnant son troisième titre dans cette classe à Valcourt.

Cette année, le dimanche a été une journée parfaite, froide juste ce qu’il faut et ensoleillée, alors que le samedi était venteux, ce qui a permis de conserver l’anneau de glace qui commençait à fondre un peu le vendredi.

Du côté des Snocross, la piste est de plus en plus spectaculaire. Avec l’aide de Dany Poirier, les sauts devant les estrades étaient impressionnants. Les meilleurs pilotes s’envolaient dans les airs et semblaient planer de longues secondes avant d’atterrir rudement, suivi d’une courte accélération qui les propulsaient dans un virage relevé. À ce petit jeu, Tim Tremblay # 11 montrait sa supériorité et accrochait son 13ème titre à Valcourt. Il égalait ainsi le nombre de victoire de Blair Morgan, un fameux pilote qui a perdu l’usage de ses jambes au Supercross de Montréal en 2008, et qui est aussi son conseiller. C’est l’équipe entière Warnert Ski-Doo Makita qui a monopolisé le podium avec Francis Pelletier #220 et Adam Reinheim #311.

Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition
Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition

Tim Tremblay a confié que les nouveaux règlements ISOC obligeaient à conserver le moteur et les suspensions d’origine des motoneiges du catalogue. Un défi supplémentaire pour les préparateurs et les pilotes.

Chez les Dames, Megan Brodeur #31 a dominé outrageusement la catégorie, en prenant une belle avance et en bondissant sur les sauts un cran plus haut que ses concurrentes. Megan a gagné plusieurs courses Isoc américaines et elle est la plus jeune pilote à avoir gagné un championnat nord-américain. Elle peut compter sur l’appui de son père Patrick Brodeur, un ancien pilote. Dans la famille Brodeur, on saluera aussi Océane, qui courait en Snowbike, ces motocross équipées de chenille à l’arrière et d’un ski à l’avant.

Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition
Grand Prix Ski-Doo de Valcourt 37e édition

Le Snowbike est en train d’exploser au Québec et il faut reconnaitre que c’est très spectaculaire. Les sauts sur la piste de snocross étaient complétement surréalistes, et les préparateurs vont devoir renforcer les suspensions pour supporter les conditions de courses. Avec Camso (Camoplast) et Polaris qui distribuent des kits, la discipline devrait croître rapidement.

Le Grand Prix Ski-Doo de Valcourt c’est aussi des courses de motos et de VTT sur glace. Dominic Beaulac a remporté encore une fois la course moto-open. Mais le vétéran s’est frotté à un jeune pilote de 16 ans, Alex Dumas, qui lui a donné du fil à retordre, et qui a même gagné en Pro Am 450 le dimanche. En Quad le dimanche, Dany Fiset a encore une fois remporté la victoire devant un autre habitué, Richard Pelchat et Nicolas Mathard en troisième position.

Cette 37ème édition a été une belle réussite, plus de 30 000 visiteurs ont franchi les portes du circuit Yvon Duhamel. L’équipe de communication a innové, et il était possible de suivre les courses en direct sur internet. Plus de 30 000 internautes ont suivi les courses en direct sur le net ! C’est une belle avancée qui donne encore plus de visibilité au Grand-Prix.
Notez les dates de la prochaine édition, du 7 au 9 février 2020, et venez voir ou découvrir cet événement familial et sportif.


Texte / Photo François Cominardi

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -