Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Motoneige Essai du Polaris Titan Adventure 2018

Essai du Polaris Titan Adventure 2018

Tous les amateurs de motoneiges utilitaires du nord du fleuve St-Laurent attendaient depuis plusieurs années le retour de Polaris dans ce segment de marché. Les passionnés de la marque et surtout les concessionnaires Polaris se souviendront du succès de vente incroyable dans les années 90 du Widetrak LX. Mais depuis ce temps, Polaris avait tranquillement laissé ce marché glisser vers la compétition, tentant un retour avec le Widetrak IQ voilà plus de 10 ans, mais sans grand succès. Avec la croissance des ventes dans ce segment de marché, il était impératif pour les ingénieurs de chez Polaris d’offrir un nouveau véhicule à chenilles de 20 pouces de largeur qui serait à la hauteur des attentes des amateurs. Ce segment ayant évolué grandement vers des véhicules plus polyvalents combinant l’utilitaire et le « touring »  en sentiers et hors sentiers, Polaris propose la nouvelle série Titan dans 3 déclinaisons. Pour apprécier notre essai, le manufacturier américain nous a proposé le Titan Adventure 2018.

Titan Adventure 2018
Titan Adventure 2018

Comme dans les autres modèles du même nom, l’Adventure se veut l’édition de grand tourisme de la série Titan. Il nous est livré très bien équipé directement de l’usine et propose plusieurs avantages recherchés par les acheteurs de motoneiges de type Touring. D’entrée de jeux, la protection contre le vent est assurée par un très grand pare-brise à l’avant ainsi que des protège-mains de bonnes dimensions pour le passager arrière. La forme des panneaux latéraux dévie efficacement l’air, ce qui protège les passagers durant les périodes de grands froids. Les deux grands miroirs plats de série sont très efficaces et s’intègrent bien aux lignes du véhicule. Une prise électrique standard de 12 volts ainsi qu’une prise pour la visière chauffante sont disponibles à l’avant, tandis qu’une autre pour la visière est intégrée au siège à l’arrière. L’édition Adventure arrive de série avec l’écran couleur à affichage numérique interactif Polaris qui propose une série de fonctionnalités telles que le GPS et la planification de randonnées, très pratique pour ce type de véhicule. Le siège pour le deuxième passager qui est modulaire, s’enlève et se remet aisément grâce à un système de fixations très facile à utiliser. Une option est offerte pour avoir des versions chauffantes des deux sièges. Des poignées chauffantes avec un contrôle à deux intensités sont également intégrées au siège modulaire. Du côté de l’espace de rangement, ce Titan est bien équipé avec un très grand coffre, intégré via le système Lock & Ride au porte-bagages arrière.

Essai du nouveau Polaris Titan Adventure 2018
Essai du nouveau Polaris Titan Adventure 2018

En sentiers, le Titan ne se comporte vraiment pas comme son ancêtre des années 90 qui était un vrai utilitaire offrant des performances limitées aux technologies de l’époque. Avec l’Adventure, les motoneigistes bénéficient d’un véhicule très stable dans le sentier qui se compare aux meilleurs « touring » actuellement disponibles sur le marché. Malgré ses dimensions imposantes sur la longueur et sur la largeur, le pilote bénéficie d’une conduite précise et d’une bonne maniabilité en sentiers, inhérent aux châssis Axys. La position de conduite est très confortable pour les longues randonnées et le pilote ne sent pratiquement pas la présence du deuxième passager. En plus d’être à une bonne distance du pilote, ce dernier ne déstabilise pas le véhicule dans les courbes grâce à l’appui qu’offre la chenille de 20 pouces de largeur à l’arrière. Cela a pour effet d’augmenter le confort global du passager et du pilote qui n’ont pas à compenser autant au niveau du transfert de poids dans les virages. Le siège arrière offre un bon confort de par sa forme et est plus élevé que le siège du pilote pour augmenter la vision du passager. Seul bémol, le roulement de la chenille à moyenne et haute vitesse émet un son sourd en dessous du pilote, ce qui peut être agaçant pour certains.

Naturellement, on ne peut pas parler de confort sans parler de suspension. C’est d’ailleurs un élément clé de ce véhicule, car le défi est grand dans cette catégorie. En effet, la suspension doit avoir la polyvalence d’être confortable à un ou deux passagers, avec une variation de +- 14 gallons de carburant, une charge supplémentaire sur le porte-bagages arrière et pour finir, l’option de tirer un traineau très lourd à l’arrière. Les ingénieurs du manufacturier américain ont réussi ce tour de force et ce, sans avoir à utiliser les réglages de la pré-charge des ressorts. Cela veut dire concrètement que vous n’avez aucun ajustement requis même si vous tirez une lourde charge. Ajouter à cela la chenille articulée pour améliorer l’efficacité de la marche arrière, le véhicule reste très confortable en solo dans les bosses, ce que n’offrent pas d’autres modèles de ce même manufacturier. Après plusieurs kilomètres parcourus avec l’Adventure, les performances et le confort de la suspension Titan m’impressionnent grandement.

Essai du nouveau Polaris Titan Adventure 2018
Essai du nouveau Polaris Titan Adventure 2018

Et comme si ce n’était pas suffisant, cette suspension doit procurer une bonne performance autant dans la neige profonde, qu’en situation de travail. Naturellement, le système articulé à l’arrière de la chenille est prévu pour permettre au véhicule de monter sur la neige en marche arrière. Bien que celui-ci améliore cet aspect, c’est l’équilibre du châssis Axys qui joue un rôle clé lors de cette manœuvre. L’élément principal pour permettre à une motoneige de type « Widetrak » de reculer est d’avoir une centralisation des masses optimale. En effet, certains gros véhicules de cette catégorie sont trop lourds à l’avant, ce qui annule les capacités de la chenille articulée en ayant une énorme trainée à l’avant. Le poids du châssis Axys-Titan étant mieux réparti que certains compétiteurs, le véhicule performe très bien en marche arrière dans la neige. En marche avant, le véhicule est maniable en neige profonde, car le transfert de poids gauche-droite est très efficace, ce qui n’est pas toujours le cas pour ce type de véhicule. Cela permet au pilote de corriger la trajectoire à répétition quand il sillonne entre les arbres et que la neige est épaisse. En créant le châssis Axys-Titan, les ingénieurs de Polaris ont réussi à conserver en grande partie la maniabilité des RMK et ainsi, créer une plateforme idéale pour ce segment de marché.

Essai du nouveau Polaris Titan Adventure 2018
Essai du nouveau Polaris Titan Adventure 2018

La nouvelle transmission Alpha, spécialement conçue pour la série Titan, a une très grande capacité de chargement pouvant aller jusqu’à 1 200 livres selon le manufacturier. Ajoutez le Cleanfire 800HO, et le Titan offre une très grande capacité de travail à bas régime (low) et des performances dignes des motoneiges de sentiers à haut régime (high). La sélection des vitesses se fait en douceur grâce à la poignée d’embrayage facile d’utilisation, mais les positions de vitesses sont un peu trop près les unes des autres. Il faut donc être attentif quand on veut changer de vitesses, afin de ne pas passer deux ou trois positions. Un indicateur visuel sur l’écran numérique indique cependant la sélection de vitesse choisie. Contrairement aux autres types de véhicules munis du même moteur, nul besoin de se préoccuper de la surchauffe du moteur à bas régime. Le nouveau système de refroidissement, lui aussi conçu pour le Titan, peut garder le moteur à la bonne température et ce, même très tard au printemps. Bien qu’il y ait beaucoup d’espace à l’arrière, les habitués des « Widetrak » auraient probablement aimé avoir un coffre sous le siège du conducteur. C’est cependant le prix à payer pour avoir une répartition du poids optimum avec un réservoir à essence qui occupe l’espace sous le siège.

- Publicité -

Marc Thibeaulthttps://www.passionmotoneige.com
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -