– PUBLICITÉ –

Un Moteur 4 Temps chez Polaris pour 2023.

Un grand retour chez Polaris pour 2023... un moteur 4 temps!!

– PUBLICITÉ –

Table des matières

Nous attendions cette nouvelle depuis des lunes, et je suis sûr que plusieurs amateurs de Polaris en demandaient autant; à quand un moteur 4 temps chez Polaris !?  Il faut remonter en 2012 qui fut la dernière année du moteur à 4 temps chez Polaris, à l’époque, il existait une version turbocompressée d’environ 130 chevaux et une version atmosphérique de 80 HP. Bien que dans la motoneige, le 4 temps n’était plus dans l’alignement de Polaris, il faut tout de même mentionner que la technologie est bel et bien présente depuis des années dans le monde du hors-route, et plusieurs moteurs sont disponibles… Dont un moteur ProStar deux cylindres de 1000 CC…

Le marché de la motoneige de sentier a beaucoup évolué depuis la dernière décennie, une certaine catégorie d’amateur veulent de la tranquillité d’esprit, ne pas se soucier de l’huile, de la senteur, et également la fiabilité d’un moteur 4 temps par sa conception. 

Polaris revient en 2023 avec un 4 temps s’attaquant à une très grosse part de marché, majoritairement détenu par BRP avec son 900 ACE. Comme à l’habitude Polaris ne nous a pas donné de chiffre sur ce nouveau moulin, mais il s’agit d’un 1000 CC deux cylindres 4 temps ProStar. Utilisé depuis plusieurs années dans le monde du hors-route, ce système utilise entre autres un système de pompe à l’huile à sec, avec un réservoir externe et un accélérateur contrôlé électroniquement. Afin de s’assurer de bien délivrer la puissance à la chenille, les ingénieurs continuent avec l’embrayage primaire P22.

On estime la puissance du nouveau venu entre 90 et 95 chevaux, ce qui vient jouer directement dans le même créneau que son compétiteur le 900 ACE de BRP.  Pour 2023, il sera possible d’obtenir le S4 dans le Indy Adventure, Indy Adventure X2, Voyageur 146 et Titan Adventure 155. 

Un grand retour chez Polaris pour 2023 un moteur 4 temps

Notre essai…

Pendant notre séjour à West YellowStone, nous avons testé ce moteur à plusieurs reprises, question de s’assurer de son comportement et de ses performances. Il est important de mentionner d’entrer de jeu, qu’un moteur à quatre temps atmosphérique (sans turbo), perd de la puissance en altitude, entre 3 et 4 pourcents par tranche de 1000 pieds. La ville de West YellowStone est à environ 6600 pieds. Donc dès le départ, le moteur perd entre 18 et 20 % de puissance, ce qui signifie qu’un moteur développant 90 chevaux au Québec, développe entre 73 et 74 chevaux, et ça diminue de plus en plus au fur et à mesure que l’on monte…

Le Prostar S4, n’est pas une révolution comme tel, mais certainement l’un des plus attendu chez les amateurs de Polaris. Sans aucun doute, il livre la marchandise pour ce créneau, à saveur de randonnée. Ce moteur fournie une performance similaire à la compétition avec quelques particularités.  

Côté accélération, on ressent bien les livres torque à bas régime qui offre une accélération correcte et relativement linéaire.  Les embrayages sont bien calibrés rendant bien grâce aux chevaux vapeur.  Après quelques kilomètres, on perçoit l’aisance des livres torque à maintenir facilement une vitesse de croisière. Et lorsqu’on pousse à fond, son comportement démontre bien la puissance, pour atteindre des vitesses plus que respectables…  

Polaris Voyageur 146 2023

Il est important de souligner le travail effectué au niveau des suspensions avec l’arrivé d’un surplus de poids à l’avant. Bien que plus lourd, son comportement demeure agile, sans demander trop d’effort au niveau des épaules pour la conduite.  Nous avons testé l’Indy Adventure, Indy Adventure X2 et le Voyageur 146, avec le moteur S4, dans le cas de deux premiers, le comportement était très similaire, avec tous deux une suspension arrière couplée offrant une excellente tenue de route. Du côté du voyageur, nous avons remarqué une meilleure stabilité avec plus d’assurance en virage. L’ajout de poids conserve les skis au sol en sortie de virage, améliorant le comportement général du véhicule.

Le ProStar S4 offre un peu de vibration à bas régime avec un son plus sourd avec un peu de vibration, cette situation se transforme en diminuant au fur et à mesure que la révolution augmente.  

Sans aucun doute ce nouveau moteur était très attendu par les amateurs, et il fera certainement le bonheur de plusieurs!

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

– PUBLICITÉ –

Stéphane Miville

Stéphane Miville

Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

3 réponses

  1. yetait temps que polaris se réveille, ça fait des années qu’on le demande, j’ai toujours voulu acheter un titan, mais moi un 2 temps je suis allergique,

  2. Bonjour M. Miville,
    Il y a quelque chose que je ne comprends pas…
    Le 900 ace turbo R dé Skidoo développe 180hp et dans votre chronique vous mentionnez que le 1000 ProStar s4 de Polaris développe seulement 90 hp!!!
    Est-ce bien ça

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

– PUBLICITÉ –

DERNIÈRE VIDÉO

Play Video about Ski-Doo Mach Z 2022 - Bilan Fin de Saison

– PUBLICITÉ –

– INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE INFOLETTRE –

Soyez les premiers informés des dernières actualités, événements et offres.

– PUBLICITÉ –

SUIVEZ-NOUS