Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Motoneige Suspension Arctic Cat Alpha One 2019 Essai

Suspension Arctic Cat Alpha One 2019 Essai

- Publicité -

Il est intéressant de constater à quel point la motoneige catégorisée hors-piste ou de montagne gagne en popularité.  Autrefois un exercice qualifié de marginale, sa pratique gagne en popularité grandissante.  Les motoneigistes à la recherche d’extase et d’exploration de contrées éloignées, sont prisant de ce type de motoneige.

Les manufacturiers doivent par conséquent faire preuve d’imagination, de raffinement et de créativité pour améliorer ces motoneiges spécialisées à affronter la neige profonde.

6 ans de longs labeurs:

Bien avant que Textron prenne possession de la compagnie Arctic Cat, l’équipe chargée du développement des produits de montagne eut le mandat de développer l’idée d’un monorail pour équiper leurs motoneiges hors-piste. Dès le début, le nom de code de ce projet fut ”Alpha Bravo”. Les origines de ce nom sont directement liées aux initiales du responsable du développement de cette maquette, Andy Beavis (A.B.).

Arctic Cat Alpha One 2019
Arctic Cat Alpha One 2019

Le tout a débuté en 2013 lorsque Andy Beavis a découpé une suspension arrière originale d’un Pro Mountain. C’est alors qu’il a jumelé ces deux rails en un seul faisceau rectangulaire. C’est ce qui fut le commencement d’un projet qui projetait une suspension arrière d’une motoneige de montagne hors des sentiers battus.

Le lancement et la présentation de cette nouveauté originale furent finalement effectués lors du Snow Shoot à West Yellowstone au Montana en février 2018. C’est lors de cet évènement qu’il a été permis à tous les journalistes sur place de prendre connaissance du nouveau modèle et de tester cette révolution. Arctic Cat a créé une onde de choc lors de sa présentation et la curiosité fut palpable à travers la communauté motoneigiste.

Arctic Cat Alpha One 2019
Arctic Cat Alpha One 2019

La question qui nous est venue à l’idée lors de notre première prise de vue fut la suivante: comment ce nouveau système peut-il supporter les abus habituellement attribués à l’activité hors-piste? La réponse fut rapide et empreinte de confiance de la part de ses concepteurs. Ce monorail est fait d’une pièce, mais elle est rigide et solide. Ils estiment également que l’Alpha One est aussi, sinon plus résistant que le système traditionnel.

Un monorail central, il fallait y penser!

Arctic Cat Alpha One 2019
Arctic Cat Alpha One 2019

Plusieurs aspects motivaient les démarches entreprises par Arctic Cat pour le développement de cette nouvelle suspension arrière:

1- Manœuvrabilité accrue:

La conduite de la motoneige de montagne pourvue de la suspension Alpha One demande peu de contribution du pilote pour balancer le véhicule de part et d’autre. Ce monorail révolutionnaire demande une flexibilité et une torsion de la chenille.

Arctic Cat Alpha One 2019
Arctic Cat Alpha One 2019

2- Réduction du poids:

Par la réduction du nombre de pièces, une diminution du poids est directement attribuable. Cette cure minceur s’élève à environ 12 lb pour le modèle 165 pouces. La conception de ce monorail en aluminium plein sans perforation est justifiée par l’inexistence de cavités où la neige ou la glace pourrait se loger. Cette conception globale permet de soustraire un poids estimé de 30 à 50 lb selon les conditions par l’absence d’accumulation d’un surplus de neige dans la suspension arrière.

Arctic Cat Alpha One 2019
Arctic Cat Alpha One 2019

3- Meilleure flottaison et traction:

Ce design permet à la chenille de se conformer et de se mouler à la surface de roulement. Ayant seulement un support longitudinal central, la chenille possède plus de latitude de part et d’autre pour épouser parfaitement la variation de la densité de la neige. Par conséquent, la suspension Alpha One procure une empreinte maximale et une pression plus grande pour une traction majorée.

Chenille Camso Power Claw

Cette conception unique demande également une chenille adaptée à sa nouvelle configuration. La tâche fut attribuée à Camso de concevoir une chenille à la hauteur de ce concept. Conçue spécialement pour l’Alpha One, cette chenille comprend des fenêtres centrées pour s’aligner avec le rail central. Ces palettes de 3 pouces offrent une impressionnante emprise sur la neige ainsi que la flexibilité voulue pour manoeuvrer presque sans effort. Cette chenille est disponible en deux longueurs: 154 et 165 pouces. La nouvelle chenille Power Claw est conçue pour se plier et se conformer à l’angle d’inclinaison voulue.

Arctic Cat Alpha One 2019
Arctic Cat Alpha One 2019

Combiné à cela, se trouvent à l’arrière deux nouvelles roues de 10 pouces, avec un seul boulon d’ajustement pour la tension de la chenille, il n’existe plus d’ajustement pour centrer la chenille, celle-ci demeure en place seulement avec les guides de chenille.
Bien que notre essai fut relativement court lors du Snowshoot dernier, il est définitivement plus simple de manœuvrer dans la poudreuse, beaucoup moins d’effort est nécessaire au pilote pour entamer des virages serrés. Cependant, à flanc de montagne lorsque les surfaces sont plus durcies, l’arrière devenait plus instable en décrochant par moment, phénomène qui est absent lorsque les conditions sont en neige plus légère ou moins compactée.

Sans contredit, le nouveau design d’Arctic Cat est la plus grande innovation pour le millésime 2019 chez le fabricant américain.  Il nous reste à observer la réponse de la concurrence à cette nouvelle façon de penser!

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -