Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Motoneige Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai

Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai

Depuis son lancement, la série Backcountry a contribué grandement au développement et à l’évolution du segment de marché des hybrides. Initialement introduite en version de 137 pouces lors de son introduction, la série a évolué vers une version de 146 pouces de longueur, tout comme l’ensemble du marché qui a flairé le potentiel croissant des hybrides, mais avec un peu plus de mordant. Même les manufacturiers qui offrent des motoneiges à 4 temps sont maintenant très actifs dans ce segment sachant pertinemment qu’une grande part de marché perdue dans les sentiers se retrouve maintenant dans cette catégorie. L’argument de voilà 10 ans qui disait qu’une chenille de 137 pouces était trop longue pour le sentier ne tient pour ainsi dire plus. Les véhicules hybrides se sont majoritairement améliorés de beaucoup en regard de cet aspect et le peu de différences qu’il reste lorsque ceux-ci se retrouvent en sentiers est rapidement oublié grâce à la polyvalence que ces motoneiges offrent. Il était donc important pour Ski-Doo de remettre les pendules à l’heure dans ce segment en proposant un nouveau véhicule qui allait, à nouveau, établir des standards dans le marché.

Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai
Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai

Disponible seulement en édition du printemps, notre modèle d’essais était présenté dans la version bleu octane et vert mante, celle-ci ne passant pas inaperçue. Pour les plus discrets, cette Renegade était aussi offerte en noire avec quelques rappels de jaune. De l’aveu même des représentants de chez Ski-Doo, la nouvelle Renegade Backcountry X 850 E-TEC a été bâtie dans l’esprit de réunir les composantes les mieux adaptées des motoneiges de montagnes et de sentiers et ainsi, construire le meilleur véhicule hybride qui soit. On le comprend quand on examine de plus près ce nouvel ensemble pour 2018. Reposant sur le châssis Rev de 4e génération, notre modèle d’essais disposait d’un démarreur électrique de série, ainsi que d’un pare-brise de 14 pouces. Afin de protéger les mains du pilote par temps très froid, des protège-mains transparents sont aussi offerts de série. Trois types de chenilles étaient disponibles lors des commandes du printemps et notre Renegade était équipée de la chenille Cobra de 15x146x1,6 pouces.

Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai
Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai

Tel que mentionné, l’idée de base avec ce nouveau Renagade Backcountry était d’aller chercher des composantes des motoneiges de sentiers et de montagnes pour en faire la meilleure mouture possible. En premier lieu, les ingénieurs de chez Ski-Doo ont conçu la nouvelle suspension cMotion adaptée à ce style de véhicule. Celle-ci est elle-même une version hybride entre la rMotion et la tMotion réunissant les caractéristiques les plus pertinentes pour ce type de véhicule. La cMotion n’est pas couplée afin de mieux performer en neige profonde comme la tMotion. Par contre, elle ne s’incline pas de gauche à droite et n’accueille pas de chenille FlexEdge. Elle favorise donc une meilleure stabilité dans les sentiers et sur les surfaces dures comme la rMotion le fait. Le confort est assuré par un amortisseur KYB Pro-36 à l’arrière. Avec une géométrie similaire à la RAS-3 de montagne, la suspension avant, qui est équipée d’amortisseurs HPG Plus, propose un ajustement variable typique à ce type de véhicule soit, de 40,1 à 38,4 pouces. Des skis Pilot DS 2 favorisant la conduite dans la poudreuse équipent la Backcountry X. Finalement, un siège de performance est proposé afin d’améliorer le confort et la conduite sportive en sentiers. Pour ceux dont le ratio de hors sentiers est plus élevé, une chenille PowderMax de 16x146x2 pouces étaient également disponible lors de la fièvre du printemps en avril dernier.

Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai
Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai

Notre premier contact a été en sentier lors d’une randonnée et ce, dans des conditions de début de saison. En premier lieu, je voulais rapidement être rassuré par les capacités de la cMotion dans les sentiers plus bosselés. Je ne voulais surtout pas que le confort bien connu de la rMotion soit dilué dans cette nouvelle version. Pour bon nombre de motoneigistes dont je fais partie, le mot hybride est souvent synonyme de compromis. Heureusement, la Renegade Backcountry X 850 E-TEC ne fait aucun compromis au niveau du confort. Combiné au châssis Rev Gen4, le véhicule propose un comportement impressionnant dans les sentiers accidentés, ce qui contribue au plaisir de conduire la motoneige. Celle-ci est maniable à basse et moyenne vitesse, car le nouveau châssis donne un sentiment de légèreté. Une meilleure centralisation des masses de cette plateforme aide aussi au comportement, même si on a eu droit à quelques épisodes de sous virages à haute vitesse.

Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai
Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai

Le contact des skis peut manquer d’aplomb à l’occasion sur les surfaces plus dures. Le châssis et la suspension favorisent le transfert de poids vers l’arrière en neige profonde, mais cela peut créer un manque de mordant des skis sur le sentier. Un ajout de correcteurs en dessous des skis est à prévoir pour les motoneigistes majoritairement en sentiers, ce qui de toute façon est impératif pour les purs et durs. Malgré les 146 pouces de longueur et son profil de 1,6 pouce, la chenille Cobra est encore une fois un des meilleurs choix pour les véhicules hybrides. Combinée à la stabilité de la cMotion, celle-ci aide le pilote dans les virages en n’ayant pas tendance à mordre de côté et ainsi, provoquer le débalancement du véhicule ainsi que le soulèvement du ski intérieur. Même avec cette résilience dans les virages, la chenille ne manque pas de mordant en accélération et au freinage. Une version Ice Cobra avec des pointes métallisées sur les crampons était également disponible lors de la commande du printemps, pour les adeptes des régions plus au sud qui vivent des épisodes de glace.

Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai
Ski-Doo Renegade Backcountry X 850 E-TEC 2018 Essai

Là où j’ai particulièrement apprécié cette nouvelle motoneige, c’est dans nos sorties en dehors des sentiers battus. Naturellement, la rapidité de réaction du nouveau moteur 850E-TEC est particulièrement utile dans ces situations. Très enivrant dans le sentier, cela devient carrément un avantage quand on est dans la poudreuse et surtout, avec ce type de chenille. En neige très profonde, la marge d’erreur diminue rapidement avec un profil de traction de 1,6 pouce. C’est précisément là où le temps de réponse est critique entre le fait de sortir d’une situation d’enlisement ou de rester en plan. Le nouveau Rotax est tout simplement explosif et ses reprises sont instantanées. Même en configuration d’écartement des skis de sentier (40,1 pouces), la maniabilité de la nouvelle Backcountry est impressionnante. L’équilibre de cette plateforme par rapport au châssis XM rend l’apprentissage et les manœuvres dans la poudreuse plus faciles. Un simple appui avec le poids du pilote sur les marchepieds est souvent suffisant pour changer la trajectoire du véhicule ou encore, pardonner une erreur de pilotage. En position assise comme debout, on se sent bien sur la Renegade à châssis Gen4. Son comportement devient rapidement prévisible et les performances du pilote en sont améliorées par la même occasion.

- Publicité -

Marc Thibeaulthttps://www.passionmotoneige.com
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -