Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Motoneige Motoneige Arctic Cat 2017 - Premières Impressions

Motoneige Arctic Cat 2017 – Premières Impressions

Motoneige Arctic Cat 2017 – les gens de chez Artic-Cat nous ramènent une motoneige qui a été la reine de la puissance dans les années 90. À l’époque, elle avait été la première motoneige 2-temps à offrir une cylindrée de 900cc, pour ensuite passer à 1 litre. Mais aujourd’hui, c’est avec une technologie de pointe à quatre temps C-TEC4 de série 9000 qu’Arctic-Cat présente la toute nouvelle ThunderCat. En dépit du fait que ce manufacturier soit probablement celui avec les moyens financiers les plus limités, Arctic-Cat réussit à être celui qui propose le plus grand nombre de moteurs grâce à son propre développement, ainsi qu’à ses partenariats stratégiques. Cela permet aussi au manufacturier de Thief River Falls d’offrir une des gammes de motoneiges les plus variées pour 2017. Naturellement, les motoneiges de montagnes constituent toujours une portion très importante des ventes de ce manufacturier et Arctic-Cat continue de perfectionner sa série M. Belle surprise cette saison, Arctic-Cat se lance aussi dans le marché de la moto sur neige avec sa nouvelle SVX-450.

TunderCat

On ne peut pas ramener une légende comme la ThunderCat sans proposer une motoneige possédant énormément de puissance. Développant officiellement 180 chevaux-vapeur, le moteur de série 9000 propose une puissance exceptionnelle à tous les régimes dignes de la réputation du gros chat. Mais, la puissance n’est pas tout, il faut être en mesure de contrôler tous ces chevaux. Basée sur le réputé châssis Procross, la ThunderCat est équipée de la suspension SlideAction à l’arrière avec son système de glissements avec fentes en U permettant de garder les skis au sol lors des accélérations. À l’avant, la suspension Arctic Race munie d’amortisseurs FOX ZERO QS3 assure un contrôle précis et une grande capacité d’absorption. Afin de transférer toute la puissance à la chenille Ripsaw II de 137x15x1,25 pouces, les motoneiges Arctic-Cat bénéficient de poulies motrices et menées TEAM Rapide Response II. Bien équipée de série et habillée d’un visuel plus sobre que d’autres motoneiges de la gamme Arctic-Cat, la Thundercat bénéficie tout de même d’un look très accrocheur digne de sa tradition.

2017 Arctic Cat Thundercat ZR 9000
2017 Arctic Cat Thundercat ZR 9000

Groupe moteur 9000 C-TEC4

Depuis plusieurs années, Arctic-Cat profitait du partenariat avec Suzuki dans plusieurs catégories de moteur, dont la série 9000. Mais cette année, le 1056cc turbocompressé cède sa place au tout nouveau moteur Yamaha turbo de 998cc. Annoncé à 180 chevaux-vapeur, selon nos sources, le nouveau moulin développerait passablement plus de chevaux que son prédécesseur. En plus de propulser la Thundercat, Arctic-Cat mise beaucoup sur ce moteur en l’offrant dans plusieurs modèles et déclinaisons faisant partie des séries ZR et XF. Tout en profitant du même moteur que Yamaha, plusieurs éléments de calibration sont propres à chaque manufacturier à commencer par le système d’entraînement. Tel que déjà mentionné, la poulie motrice TEAM Rapid Response II qui est auto réglable assure un démarrage doux, mais ultra rapide. Fait à noter, ce groupe moteur n’est pas offert dans la série M contrairement aux années passées. Le seul modèle à chenille de 153 pouces qui propose cette motorisation est le XF 9000 High Country, un modèle faisant partie de la catégorie des hybrides.

Groupe moteur 9000 C-TEC4
Moteur 9000 C-TEC4

Série M

Tout comme pour la majorité des autres manufacturiers, la motoneige de montagnes est un élément clé de la gamme 2017 chez Arctic-Cat. Le manufacturier américain poursuit le développement de sa célèbre série M en proposant plusieurs améliorations dignes de mention tout en réduisant le poids de 5.7 livres au total. L’arrivée de la nouvelle Mountain Cat pour cette saison plaira aux amateurs de neige profonde avec sa chenille PowerClaw de 3 pouces. À l’arrière, on a travaillé sur les rails de suspension pour en diminuer le poids. L’angle d’attaque de l’avant de la chenille a également été abaissé de 9.7 degrés, afin de donner plus de flottaison et de maniabilité, tout en réduisant la perte de puissance. Vu le nombre très peu élevé de ventes de motoneiges de montagnes à 4-temps, Arctic-Cat a finalement décidé de retirer ce type de moteur de la série M et se concentrer sur ce qu’il vend le plus, le 2-temps.

M8000 Mountain-Cat 163
La nouvelle M8000 Mountain-Cat 163 en pleine action.

SVX-450

Arctic-cat se lance aussi dans le marché du motocross des neiges. Contrairement à Polaris qui vend essentiellement les systèmes de chenille, d’entraînement, ainsi que le ski avant, Arctic-Cat a choisi de proposer l’ensemble du véhicule incluant la moto elle-même. Peu d’informations nous ont été transmises jusqu’à maintenant sur le véhicule, mis à part que celui-ci est muni d’un moteur 4 temps de 450cc, et qu’il offre des performances très impressionnantes. Plus de détails seront disponibles sur ce nouveau véhicule à la fin 2016, et le lancement est prévu en 2017.

2017 Arctic cat SVX-450
2017 Arctic cat SVX-450

Les coups de cœur de Marc Thibeault

En mars dernier, j’avais encore la chance de participer au SnowShoot 2017, l’événement annuel qui permet aux médias spécialisés de la planète de faire l’essai des modèles qui seront offerts lors de la prochaine saison. Étant à ma 9e participation, l’année 2017 m’offrait encore une fois l’opportunité de faire l’essai de modèles exceptionnels et surtout, de faire le choix de mes coups de cœur. Moment déchirant s’il en est un, le choix d’un seul véhicule par manufacturier est littéralement une torture pour un motoneigiste comme moi. Aimant toutes les catégories de motoneige, c’est un défi colossal d’avoir à choisir 4 véhicules parmi la cinquantaine de motoneiges dont j’ai personnellement fait l’essai. Chaque véhicule a son créneau, sa personnalité, ses forces et naturellement, ses limites. C’est donc la mission qu’on m’a confiée et je devais faire mes choix. Cela dit, vous pourrez constater qu’en plus de mon coup de cœur par manufacturier, je me suis permis une mention spéciale pour chacun d’entre eux.

Du côté du manufacturier de Thief River Falls au Minnesota, plusieurs options s’offraient à moi en termes de coup de cœur pour la prochaine saison. Il était cependant clair qu’un « certain » moteur devait propulser la motoneige que j’allais choisir pour 2017. J’ai un côté « vintage » qui me portait à choisir la ThunderCat, ayant en tête plusieurs souvenirs mémorables des années 90.

Thundercat
Le Thundercat dans son meilleur soit, à pleine vitesse.

Mais, mon choix s’est finalement arrêté sur un modèle plus polyvalent par rapport à notre marché et à la réalité des motoneigistes d’aujourd’hui. C’est donc sur la XF Crosstrek 9000 que j’ai jeté mon dévolu suite à mes nombreux essais. Outre la puissance du moteur turbo de 998cc qui m’a séduit d’entrée de jeux, c’est la polyvalence de la Crosstrek qui m’a fasciné et ultimement, accroché.

2017 Arctic Cat XF Crosstrek 9000
2017 Arctic Cat XF Crosstrek 9000

Tout d’abord, l’efficacité de la traction qu’offre la chenille Cobra de 137x15x1.6 pouces est parfaite pour la puissance et les reprises disponibles. Le confort offert par la suspension Slide-action équipée d’amortisseurs à pistons flottants internes de 2 pouces m’a vraiment impressionné. L’avant du véhicule n’est pas en reste grâce à une calibration très bien adaptée au poids du moteur. À ce titre, la maniabilité du véhicule est tout aussi surprenante si on considère le poids de celui-ci. Il faut cependant prévoir mettre un peu plus d’efforts que la normale au niveau du guidon à basse vitesse dans les virages. Naturellement, l’équipement de série du XF Crosstrek est vraiment complet avec beaucoup de rangement à l’arrière, de la protection contre le vent et un siège chauffant. À mon avis, c’est le véhicule parfait pour bon nombre de motoneigistes de sentiers qui cherchent un véhicule de longues randonnées, confortable, bien équipé, et avec des performances époustouflantes.

- Publicité -

Marc Thibeaulthttps://www.passionmotoneige.com
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -