Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Produits Conforteck Doublures Chauffantes - Essai

Conforteck Doublures Chauffantes – Essai

Conforteck Doublures Chauffantes – Nous avons testé dans les quelques jours où il faisait -15 oC une doublure chauffante au carbone destinée à être enfilée dans une paire de gants plus grands, de mitaines ou simplement dans des moufles de guidon. Ces gants en polyester sont plutôt fragiles et il serait facile d’y faire un accroc. Il faut éviter de les porter sans autre protection par-dessus. Le filage électrique est très simple. Nous avons connecté le contrôleur 3 intensités Nano directement sur la sortie 12 du quad. Le circuit étant déjà protégé par un fusible, le filage est simple et même s’il reste en surface, il reste peu encombrant.

La chaleur est diffusée au bout de tous les doigts et est parfaitement contrôlée par le contrôle Nano. Ses trois intensités permettent de faire varier la puissance à 33%, 66% et 100% de la puissance disponible. La puissance nécessaire pour garder les mains au chaud a varié entre 33% et 66%. Nous sommes donc restés entre 33% et 66% de la puissance disponible. La pleine puissance nous a semblé excessive et pour cette raison, nous recommandons d’acquérir minimalement le contrôleur Nano à trois intensités.

Conforteck Doublures Chauffantes

Le modèle Manuel n’est qu’un interrupteur ON/OFF qui vous obligera à endure les gants chauffants trop chauds. Bref, nous avons trouvé la solution idéale à nos besoins d’essayeur et les doublures Conforteck permettent d’avoir un bon confort par un contrôle précis de la chaleur. Les boutons sont assez gros pour être manipulés avec des gants et sont rétroéclairés la nuit venue. Ils sont à l’épreuve des intempéries, ce qui signifie que vous pouvez l’installer sans crainte sur le guidon pour faciliter le contrôle de votre confort.

Conforteck Doublures Chauffantes

LA GAMME D’ÉQUIPEMENTS CHAUFFANTS CONFORTECK

Justement, parlant de contrôleurs d’équipement chauffants, Conforteck propose la gamme de trois appareils qui offrent 10 niveaux de contrôle de chaleur. Ces appareils nommés Mini, le Duo ou l’Extrême permettent respectivement de contrôler respectivement un, deux ou trois vêtements chauffants différents. Soyez certains que Conforteck offre tout ce qu’il faut en vêtements chauffants pour occuper tous les circuits de l’Extrême.

Une paire de semelles chauffantes est disponible et se présente comme une semelle de feutre ordinaire. Elle peut être découpée à souhait pour s’ajuster à la grandeur de votre chaussure.

Il y a aussi une veste avec ou sans manches disponible dans les tailles de XXS à XXXL avec une distribution agréable de chaleur au dos, cou, poitrine et dans les deux manches. Vous pouvez compléter l’ensemble avec un pantalon chauffant dont les éléments sont placés aux hanches, cuisses, genoux et jambes. Vous pouvez également choisir dans une foule de gants et de mitaines chauffants pour vous garder au chaud à la chasse, en moto, en quad ou en motoneige. Selon l’utilisation souhaitée, ils seront confectionnés en cuir noir ou dans une membrane étanche à l’eau de couleur camouflage.

Conforteck Doublures Chauffantes

Enfin, pour ceux qui voudront recréer le doux moment matinal où ils actionnent le siège chauffant de leur véhicule, ils pourront acquérir un coussin chauffant de 10 pouces x 10 pouces.

L’ALIMENTATION ÉLECTRIQUE : UNE QUESTION DE CHOIX

Originalement, les systèmes Conforteck étaient tous alimentés à partir de l’alimentation électrique du véhicule. Dans le but de donner plus d’autonomie à l’utilisateur, le fabricant offre trois modèles de bloc piles rechargeables pour alimenter les systèmes Conforteck. On gagne plus d’autonomie par rapport à la source d’électricité, mais on reste quand même lié aux fils électriques qui alimentent les vêtements.

Le premier bloc-pile appelé « Support à pile « C » », se porte à la ceinture et contient 8 piles de type « C », rechargeables ou non. Il permet, selon le fabricant, d’offrir une autonomie de 8,5 heures avec une paire de semelles chauffantes à demi-intensité. Ce bloc-pile peut être utilisé seulement avec des semelles. L’ensemble de bloc-piles intermédiaire est le kit Conforteck Énergie qui est une pile rechargeable au NIMH qui peut aussi se porter à la ceinture. Il assure une autonomie à demi-intensité de 8 heures pour les semelles Conforteck, 4 heures pour les gants chauffants et 5,5 heures pour les doublures de gants.

Le kit Conforteck Puissance ne peut pas être porté à la ceinture parce que trop volumineux. Il s’agit d’une batterie scellée rechargeable qui pèse 9 lb et qui a la taille d’une boite à lunch. Selon le fabricant, l’autonomie en utilisant les équipements à mi-intensité est de 24 heures pour une paire de semelles conforteck, 12 heures pour des gants chauffants, 8 heures pour un manteau chauffant. Bref, vous aurez toute la puissance nécessaire pour attendre le buck assis au chaud dans votre cache de chasse.

Le système Conforteck jouit d’une bonne notoriété auprès des utilisateurs de sports motorisés en ce qui a trait à l’efficacité des vêtements, tant du point de vue de la diffusion de la chaleur que de la consommation électrique pour la chaleur fournie. Il faut seulement prendre garde à ne pas travailler trop durement avec les gants/mitaines pour ne pas briser les éléments chauffants. Un ensemble Conforteck agrémentera à coup sûr vos randonnées hivernales, même en bas de -20o C.

Il ne fait jamais trop froid, il y a juste du monde mal habillé.

- Publicité -

Pierre Allardhttps://www.passionmotoneige.com
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -