Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Motoneige 2017 Ski-Doo Summit 850 E-TEC 154 Essai

2017 Ski-Doo Summit 850 E-TEC 154 Essai

Avec l’arrivée de la 4ième génération du châssis REV, Ski-Doo nous a annoncé une nouvelle évolution du concept de centralisation des masses. Tant dans les sentiers que dans la poudreuse, le manufacturier de Valcourt nous promet une nouvelle expérience de conduite et de maniabilité. Combiné à un tout nouveau moteur E-TEC de 2ième génération, c’est un véhicule entièrement nouveau qui nous est présenté avec l’essai du 2017 Ski-Doo Summit 850 E-TEC 154.

Bien que j’ai eu le privilège d’en faire l’essai lors du Snowshoot 2017 le printemps dernier, l’équipe de chez TY Moteur, concessionnaire BRP reconnu dans la grande région de Québec, m’a fait un beau cadeau pour le temps des fêtes, en me proposant de faire l’essai de ce nouveau Summit pendant quelques jours. Ayant reçu de bonnes quantités de neige sur les monts Valin, nous avons réussi à trouver un terrain de jeu adéquat afin de revivre l’expérience du printemps mais cette fois-ci, dans les conditions de l’arrière-pays du Québec. Ne bénéficiant pas de paysages vastes et étendus comme on en voit dans les rocheuses Canadiennes et où les arbres sont plus distancés, nous sommes confrontés à des forêts très denses, ayant peu d’espace pour manœuvrer entre les obstacles. Je voulais donc voir comment la Summit allait performer dans ces conditions difficiles pour le pilote, tout comme pour la motoneige.

la réponse du nouveau Rotax est explosive à tous les régimes et est un atout majeur pour ce type de véhicule.

Dès le départ, j’ai tout de suite reconnu la réponse distinctive du nouveau moteur 850 E-TEC. Lors de mes essais du printemps dernier, nous étions à près de 7000 pieds d’altitude et malgré cela, nous avions été impressionnés par cet aspect du moteur. Mais à 2000 pieds, c’est vraiment un « wow » dans mon casque dès que j’appuie sur l’accélérateur. Combiné à la chenille Powdermax FlexEdge de 15x154x2,5 pouce, la réponse du nouveau Rotax est explosive à tous les régimes et est un atout majeur pour ce type de véhicule. Plusieurs améliorations technologiques expliquent cette performance dont l’ajout des nouveaux injecteurs de rappel, le nouveau système électronique E-TEC traitant deux fois plus d’informations par seconde, la diminution de l’inertie induite par les pièces internes du moteur ainsi que la diminution du poids de la nouvelle poulie P-Drive. On peut noter une légère vibration à certains régimes, mais c’est souvent le prix à payer pour avoir un moteur plus réactif.

L’autre élément frappant comparativement au châssis XM est la vitesse à laquelle la Summit monte sur la neige en touchant l’accélérateur. On a une impression de légèreté à l’avant, car l’équilibre avant-arrière de la motoneige est vraiment optimal. Les ingénieurs ont retravaillé la centralisation du groupe moteur vers le centre du véhicule. À titre d’exemple, ceux-ci ont placé la batterie de la motoneige à l’arrière du siège du véhicule, un déplacement de 15-20 livres de l’avant vers le centre. Cet équilibre atteint un autre niveau quand on commence à manœuvrer de gauche à droite dans la poudreuse. Le châssis REV G4 réagit dès que le pilote appuie sur un marchepied et de la même façon à gauche comme à droite. Cela n’est probablement pas étranger à la centralisation gauche-droite du groupe moteur qui atteint pratiquement un ratio de 50-50. Naturellement, la suspension t-Motion est bien adaptée au nouveau châssis étant un des derniers « vestiges » de l’ancienne génération de Summit.

2017 Ski-Doo Summit 850 E-TEC 154 Essai
L’hyper maniabilité de la nouvelle Summit 850 E-TEC 154 et la puissance du nouveau Rotax sont des atouts majeurs

Après plusieurs heures de randonnées dans 3 à 4 pieds de poudreuse, je me rends compte que mon impression du printemps était juste. L’hyper maniabilité de la nouvelle Summit 850 E-TEC 154 et la puissance du nouveau Rotax sont des atouts majeurs pour les manœuvres serrées que nous réalisons au Québec. De plus, on devient très habile avec cette motoneige en seulement quelques minutes, ce qui démontre que les gens de Ski-Doo ont réussi leur pari.

- Publicité -

Marc Thibeaulthttps://www.passionmotoneige.com
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -