Accueil Essais et Critiques Essais et Critiques Motoneige 2017 Ski-Doo Renegade Adrenaline 850 E-TEC Essai

2017 Ski-Doo Renegade Adrenaline 850 E-TEC Essai

2017 Ski-Doo Renegade Adrenaline 850 E-TEC. Quoi de plus intéressant que d’aller rouler pour la toute première fois une nouvelle monture? Mais lorsqu’il s’agit d’un tout nouveau modèle incluant un nouveau moteur, un nouveau châssis, une nouvelle suspension et direction avant, WOW et plus que WOW!!

Centralisation des masses!

La Renegade Adrénaline 850 E-TEC 2017 est une motoneige complètement redessinée, nouveau châssis, nouvelle suspension avant et bien sûr le tout nouveau moteur 850 E-TEC. Toujours en mire de fabriquer une motoneige puissante et légère, les ingénieurs de BRP ont également mis l’accent sur une meilleure centralisation des masses, surtout en se souciant de l’équilibre du poids gauche droite de la motoneige. C’est pour cette raison que le développement du châssis c’est effectué parallèlement à celui du moteur pour en arriver à un équilibre presque 50/50 d’un côté à l’autre. Pour y arriver, on a déplacé le moteur de 57 millimètres vers la droite, le moteur est 40 mm plus étroit que le 800, et l’ensemble propulseur, incluant embrayage et silencieux est 105 mm plus étroit.

Le 800 vs 850

Le poids fait également parti de l’équation, le module de suspension avant en aluminium est plus robuste avec une réduction 1.4 lbs. Côté suspension avant, la nouvelle RAS 3, conserve la même géométrie que la deuxième version, mais adaptée et améliorée pour le nouveau châssis. Plus légère de 0,7 livre, elle offre une course plus longue d’un pouce sur les MXZ et Renegade, et 0,8 pouce sur les versions Summit.

Suspension avant RAS 3

165 chevaux!

Impossible de ne pas en parler, plus performant oui, mais ce n’est pas le seul atout du nouveau 850 E-TEC… Plusieurs technologies ont été utilisées pour produire un moteur avec une plus longue durée de vie, une durabilité pouvant se comparer à un moteur quatre temps. Coté pistons, les ingénieurs se sont inspirés du Diesel avec un porte segment (ring) en acier offrant une meilleure résistance à la pression que l’aluminium. Les bagues de retenue (C-Clip) sont maintenant fabriquées en fonte.

Les bielles sont fixées au vilebrequin par des boulons comme sur un moteur 4 temps, avec une alimentation en huile directement sur les paliers. Ce nouveau concept permet l’utilisation d’un vilebrequin en deux sections au lieu de trois comme sur le 800 R.

La magnéto est également plus puissante et plus légère que sur le 800 avec 25 ampères au ralenti et 30 en mouvement comparativement à 15 et 25 sur le 800. Le démarreur n’a pas échappé au changement, fixé sur le carter (base du moteur), il actionne la couronne de lancement qui est intégré au volant moteur, et non fixé à la poulie d’embrayage comme auparavant. La batterie a également été relocalisée à l’arrière du siège pour une récupération importante de l’espace sous l’habitacle, et permettre de la centrer sur la motoneige!

Batterie du 850 E-TEC

Bien qu’il développe 10 chevaux de plus, le principal point d’amélioration réside sur la rapidité de réponse du moteur. Pour y arriver, les papillons d’admission du moteur ont été rapprochés du cylindre de 35%, on a ajouté deux injecteurs de rappel dans les papillons pour une vitesse accrue de la réponse à moyen et haut régime et on termine l’amélioration de 30% de la réponse avec des valves d’échappement 3 fois plus rapide en ouverture et fermeture que le 800 E-TEC.

Injecteurs de rappel

pDrive!

Même avec autant de nouveautés, BRP ne s’est pas arrêté là, il fallait être en mesure de bien transmettre la puissance à la chenille, on entre dans l’ère de la pDrive! Cette nouvelle poulie utilise le même principe de fonctionnement que les versions eDrive utilisées sur les quatre temps, c’est-à-dire une rampe mobile qui bouge sur un rouleau fixe, contrairement à la TRA qui utilisait des rouleaux mobiles sur une rampe fixe. Pour diminuer l’inertie de 30%, on utilise des rouleaux sans friction au lieu de glissières, pour une réaction beaucoup plus rapide. Sa conception ouverte limite l’accumulation de poussière, et un facteur très intéressant est son poids, rien de moins que 2,8 livres plus légère que la TRA!!

Poulie motrice pDrive

REV 4ième génération!

Ergonomie et position de conduite complètement repensées, le nouveau châssis REV de quatrième génération est plus étroit et compact facilitant les déplacements sur la motoneige. Le tunnel est biseauté et plus étroit près du siège afin d’améliorer l’angle des jambes en position debout. Les nouveaux panneaux latéraux Ergostep apportent une autre dimension à la position de conduite, leur forme plus étroite permette au pilote de s’avancer et sortir vers l’avant en virage agressif. BRP a également pensé à ceux qui sont un peu plus agressifs, en position très inclinée, le pied extérieur a tendance à tourner vers l’extérieur, c’est pourquoi on a éliminé les côtés des prises pour les pieds, mais en conservant la partie supérieure afin de s’agripper solidement… Fallait y penser!!!

Autre changement majeur sur le REV quatrième génération est un échangeur de chaleur complètement redessiné qui est moulé dans le châssis. Capacité de refroidissement supérieure aux échangeurs traditionnels à ailette nous dites-on. Des protecteurs de tunnel avant sont installés de série.

échangeur de chaleur REV 4ième génération

Avec tous ces changements, le réservoir d’huile a lui aussi subit des changements majeurs. Ne le cherché plus du côté de l’échappement, il est maintenant situé de l’autre côté juste à l’avant des embrayages. Son accès est beaucoup plus facile, et de plus, il a subit une belle amélioration au niveau de l’étanchéité entre le bouchon et le réservoir. L’O-Ring, situé sur le bouchon, est mieux harmonisé avec le réservoir, et un point d’arrêt a été ajouté dans le réservoir pour éviter de trop serrer le bouchon. Très belle amélioration!!

La version Adrenaline est destinée à l’amateur de sentier, le choix des amortisseurs HPG lui confère une notion de confort pour les longues randonnées. On retrouve une chenille Ripsaw de 137 pouces avec 1.25 pouce de crampon avec la très confortable rMotion en version 137 pouces à l’arrière.

Mes premiers kilomètres!

Marie-Andrée Robert, pilote d’essai Passion Motoneige

Certains d’entre vous ont certainement déjà vécu quelque chose du genre, vous savez lorsque vous ne faite que quelques pieds pour l’embarquer dans la remorque et que vous vous dites : ayoye! J’adore le feeling!!! Et bien c’est exactement ce que j’ai ressenti… C’est très surprenant de voir comment la réponse est rapide à l’accélérateur, on perçoit une facilité déconcertante au groupe motopropulseur de faire avancer le bolide. Rien ne semble forçant, aucune fumée, aucune hésitation… C’était très prometteur!!!

Nous en voici au premier kilomètre, et c’est toujours la même sensation qui revient, tout semble facile!! La combinaison du 850 avec la nouvelle poulie pDrive fonctionne à merveille!! La« tire» est vraiment impressionnante et puissante, surtout à bas régime, mon expérience des trois dernières années sur des 800 m’amène à dire que oui il y a quelques chevaux de plus, mais surtout plus de livres torque à bas régime!!! On a vraiment une impression de connexion directe entre la chenille et le pouce!!!

Point de vue châssis, on se sent très à l’aise en embarquant sur le bolide, la position est agréable et confortable. Cependant après quelques kilomètres, j’ai vite constaté que les ajustements du manufacturiers permettaient beaucoup trop de transfert pour mon style de conduite, les skis quittaient continuellement le sol en accélération ce qui rendait la motoneige imprévisible et instable en virage, comme on dit, il manquait de ski… Mais après ajustement des blocs de transfert, de la position 1 vers la troisième et même quatrième selon les conditions, c’était une tout autre motoneige!!!

Ce simple petit changement m’a permis de constater tous les bienfaits de la nouvelle ergonomie de conduite. Très honnêtement, c’est la meilleure motoneige que j’ai roulé chez BRP!!! Avec un transfert de poids ajusté, les skis demeurent plus près du sol, la motoneige est beaucoup plus prévisible et stable. Les accélérations en sorti de virage sont beaucoup plus stables et efficaces, bref, j’en ai été agréablement surprise!!! Contrairement au châssis XS et à la RAS 2, le nouveau châssis offre une meilleure emprise au sol des skis sans augmenter l’effort de conduite comme sur les modèles précédents. Une meilleure emprise au sol signifie une réaction plus rapide de la direction, une conduite plus précise avec moins d’effort… Je note encore un petit bémol au niveau du louvoiement des skis 5.7 pilots, mais moins évident que pour son prédécesseur…

Et que dire de la position de conduite lorsque l’on roule plus agressivement, les nouveaux panneaux ErgoSteps me permettent de garder mon poids plus près de la motoneige, mais surtout plus vers l’avant ce qui augmente le poids sur le ski intérieur en virage, augmentant ainsi d’avantage l’adhérence des skis. Après quelques kilomètres, j’ai apprivoisé l’utilisation de la prise de pied pour me retenir en position de contre poids, après avoir trouvé la bonne position, c’est très efficace et plus sécuritaire. Au niveau du siège, lorsque qu’il y a randonnée de plusieurs kilomètres à effectuer, je crois qu’il pourrait y avoir une certaine amélioration au niveau du confort de celui-ci pour le modèle Adrénaline du moins! Au niveau de la consommation d’essence, il y a très peu, voir même pratiquement aucune différence avec le 800 E-TEC! Je me compare à la pompe avec le même partenaire de randonnée des trois dernières années, qui possède toujours la même motoneige! À suivre pour des chiffres plus exacts dans les prochains écris, mais je peux confirmer que le fabriquant est plutôt juste en affirmant que c’est similaire!

En terminant, je tiens à dire que cet écrit a été produit suite à 1200 kilomètres effectués et ce n’est qu’un premier tour de piste jumelé à une analyse plus complète des nouveautés sur la motoneige. Je peux déjà affirmer que c’est un coup de cœur pour moi et que cette machine me fait déjà sourire dans mon casque!!!

Un énorme merci à notre partenaire, Lapointe Sports, concessionnaire BRP de Joliette, grâce à qui cet essai est rendu possible!

Au plaisir de vous croiser dans les sentiers et continuez de me faire part de vos commentaires, c’est toujours un plaisir pour moi de jaser de motoneiges avec vous, car après tout je suis comme vous, une passionnée! Au plaisir pour la suite!

Vos yeux, vos oreilles, amicalement, BOBE!!!

- Publicité -

Marie-Andrée Roberthttps://www.passionmotoneige.com
Chroniqueur - Passion Motoneige Magazine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Les commentaires ne s'affichent qu'une fois approuvés par l'administrateur
Please enter your name here

- Publicité -
- Publicité -


- Publicité -