- Publicité -

Chez Polaris, 2018 représente l’année « payante » du cycle de vie du châssis Axys. Étendue à la grande majorité des véhicules produits par le manufacturier du Minnesota, la plateforme est maintenant bien implantée, si bien que les ingénieurs travaillent possiblement sur la prochaine génération. Cela n’a pas empêché Polaris de nous proposer plusieurs nouveautés très pertinentes pour la prochaine saison. Très apprécié l’an dernier dans le modèle Rush, l’ensemble XCR est maintenant offert dans la catégorie des hybrides avec les Switchback XCR. Suite au succès dans la version 155 lors de la dernière saison, la SKS est maintenant proposée dans une version 146 pour le plus grand plaisir des amateurs d’hybrides extrêmes. Mais, la plus grosse surprise chez Polaris est sans aucun doute l’adaptation du châssis Axys dans une nouvelle version pour ainsi proposer des motoneiges avec des chenilles de 20 pouces de largeur. En plus de revenir en force dans ce segment de marché, plusieurs composantes de ces motoneiges sont complètement nouvelles et exclusives dans l’industrie.

- Publicité -

2018 Polaris Switchback XCR 600 et 800

Il est clair pour moi que la venue de l’ensemble XCR comble une absence dans la gamme des Switchback, tout comme cela l’a été l’an passé avec la Rush XCR. Celle-ci se positionne directement entre la Pro-S et la Pro-X en offrant beaucoup plus de capacité sportive que la première , sans le côté extrême de la série Pro-X. De plus, les succès de la série XCR dans les années 90 donne une allure sportive de haute performance aux véhicules. Les éléments clés de cette Switchback sont : sa maniabilité, la légèreté de son châssis, l’efficacité de la suspension avant Pro-XC avec le système « Active Pitch Control », la polyvalence de la chenille Cobra de 15x136x1,35 pouces, ainsi que la puissance du système de freinage PRT.

2018 Motoneiges Polaris Nouveautés
2018 Polaris Switchback XCR 600 et 800

Après plusieurs kilomètres d’essais, tant sur le modèle équipé du Cleanfire 600 que sur la version à 800cc, l’élément le plus frappant est la capacité du véhicule d’aborder les sentiers sinueux. Le véhicule a une conduite précise dans les virages, mêmes si ceux-ci sont accidentés en fin de journée. On a une impression de légèreté qui est agréable et qui nous fait rapidement prendre confiance dans les capacités du véhicule. La chenille Cobra fournit une traction efficace en ligne droite, tout en étant très malléable dans les virages serrés, évitant ainsi de déstabiliser le véhicule. Combiné au nouveau système de freinage hyperpuissant PRT, cette chenille permet des arrêts efficaces. Tant dans la version de 600 et de 800cc, la transmission de la puissance du moteur vers la chenille reste une marque de commerce chez Polaris et la XCR bénéficie aussi de cette qualité. Cette motoneige représente donc le véhicule hybride parfait chez Polaris pour les motoneigistes qui veulent un véhicule sportif sans faire de compromis sur le confort du pilote.

2018 Polaris SKS 800 146

La série SKS qui a été introduite l’an passé chez Polaris, représente un segment de marché que tous les manufacturiers tentent de développer depuis quelques années. Bien qu’on ne convienne pas officiellement du nom de ce sous-segment qui est un mélange des motoneiges de montagnes et d’hybrides traditionnels, il semble bien qu’il y ait un intérêt grandissant, surtout dans l’est du continent. Comme les 3 autres, le manufacturier Américain a observé que les consommateurs de l’est du continent étaient très intéressés par les capacités des motoneiges de montagnes. Le Polaris SKS 800 146 cadre parfaitement dans cette réalité en offrant un ensemble très prisé par un bon nombre de motoneigistes du nord-est canadien. Les éléments clés de cette nouvelle motoneige sont la chenille Peak de 15x146x2,25 pouces, la suspension arrière IGX 144 munie de rails recourbés à l’arrière, les skis Gripper à l’avant, ainsi que la maniabilité éprouvée du châssis Axys.

2018 Motoneiges Polaris Nouveautés
2018 Polaris SKS 800 146

Un des points importants quand on achète ce type de véhicule est la recherche de traction extrême. La combinaison de la chenille et du puissant moteur Cleanfire 800HO procure ce plaisir quand on appuie à fond sur l’accélérateur. Cependant, on a souvent l’impression à raison, que ce type de véhicule est difficile à manœuvrer dans les sentiers. La chenille Peak avec la suspension de 146 pouces rend la SKS plus facile à manier dans les virages plus serrés. De plus, cette chenille est conçue pour être efficace et avoir une meilleure durabilité sur les surfaces plus dures, ce qui est souvent notre cas au Québec. La SKS 800 146 est définitivement une option à considérer pour ceux qui aiment s’amuser hors des sentiers battus sans pour autant, ne plus avoir de plaisir en sentiers.

2018 Polaris Titan

Depuis la fin des années 90, époque où Polaris trônait au sommet des ventes de motoneiges à chenilles de 20 pouces de largeur, le manufacturier avait délaissé ce marché qui était à l’origine classé comme la catégorie des utilitaires. Depuis ce temps, ce segment s’est développé de façon importante et ces véhicules ne sont plus uniquement des chevaux de trait pour ceux qui travaillent avec leur motoneige. Ils sont devenus des motoneiges sportives qui ont des capacités beaucoup plus grandes proposant une expérience confortable de tourisme, en sentier et hors sentiers, tout en conservant leur capacité de travail. Après l’essai peu concluant du Widetrak IQ voilà une dizaine d’années, Polaris frappe un grand coup en adaptant sa plateforme mainte fois primée pour ainsi, proposer le châssis Axys-Titan. Offert dans trois modèles qui proposent des utilisations différentes, le nouveau Titan est disponible dans la version SP qui représente le modèle d’entré de gamme avec une chenille Ripsaw de 20x155x1,375 pouces. L’Adventure est quant à elle la version de grand tourisme complètement équipée proposant une chenille Cobra de 20x155x1,5 pouces. La motoneige ultime et sportive dans cette catégorie est sans contredit, le Titan XC qui bénéficie de la chenille Cobra de 20x155x1,8 pouces et des skis Gripper, les mêmes que sur le RMK. Pour les 3 modèles, les éléments clés sont le nouveau châssis Axys-Titan très léger, la suspension arrière Titan articulée, la nouvelle transmission à 3 vitesses Alpha, le système de radiateur supplémentaire très efficace, même avec très peu de neige, ainsi que le puissant moteur Cleanfire 800HO.

2018 Motoneiges Polaris Nouveautés
2018 Polaris Titan

Étant un amateur de longue date de ce type de véhicule, j’étais très excité d’en faire l’essai et en même temps, j’avais beaucoup d’attentes. Rapidement ceux-ci ont été comblées, entre autres avec le modèle XC. La capacité du véhicule dans la poudreuse en termes de maniabilité m’a beaucoup impressionné. La XC est facile à incliner sur le côté malgré la chenille de 20 pouces de largeur et la grosseur du véhicule. En fait, c’est une des qualités du châssis Axys de donner une impression de légèreté du véhicule au pilote, toute proportion gardée. En essayant la version SP, je me suis concentré sur la maniabilité lorsque je manœuvrais entre les arbres. Là encore, j’ai été agréablement surpris car la motoneige répond rapidement au pilote et reste agile malgré sa dimension. Naturellement, la puissance du moteur de 800cc est un atout tant pour la puissance disponible que pour la performance du véhicule. En sentiers, tous les Titans se comportent très bien grâce à la suspension Pro-XC à l’avant qui procure une conduite précise. La version Adventure m’a fait connaître le potentiel du nouveau concept de plate-forme de stockage arrière Lock & Ride Versa. Différents accessoires compatibles sont disponibles pour adapter l’arrière du véhicule en fonction de vos activités. Le siège pour le deuxième passager est d’ailleurs intégré au concept et peut donc être acheté en option pour les deux autres modèles de Titan. Les 3 modèles bénéficient d’une répartition du poids optimale ce qui rend le véhicule facile à manier. Même avec une lourde charge à tirer, la motoneige reste facile à manœuvrer et agile entre les arbres. Mes premiers essais m’ont grandement impressionné et je crois que les admirateurs de Polaris qui attendaient depuis plusieurs années le retour de Polaris dans ce segment ne seront pas déçus.

Transmission Alpha

2018 Motoneiges Polaris Nouveautés
Transmission Alpha

Durant le dernier SnowShoot, l’équipe de chez Polaris a passé plusieurs minutes à vanter les mérites de la nouvelle série de motoneiges Titan, dont la nouvelle transmission Alpha. Conçu pour tirer de très lourdes charges, les ingénieurs ont également mis l’accent sur la robustesse et la fiabilité des composantes de cette transmission. Celle-ci propose deux vitesses d’avant (low-high), une position neutre ainsi que la marche arrière. Intégré à la transmission, le système de freinage propose un étrier à 4 pistons qui assure la puissance nécessaire au freinage. Lors de mes essais, j’ai été impressionné par la douceur des changements de vitesse qui sont précis et sans hésitation. Même quand le véhicule n’est pas à plat, au moment où on en a souvent le plus besoin, la transmission est facile à utiliser et ne reste pas coincée comme pour certains autres modèles de la compétition. Selon le manufacturier, la transmission Alpha est conçue pour tirer jusqu’à 1200 livres en position « low ». Concrètement, j’ai pu en faire l’essai avec un traineau de plus de 600 livres sur différents types de terrain. Ce qui est remarquable c’est que la transmission travaille de façon à donner un maximum de puissance à bas régime, ce qui est souvent moins évident pour une motoneige à moteur 2 temps.

COMMENTAIRES FACEBOOK